Prévention anti moustique : 7 méthodes simples pour éviter les moustiques

Prévention anti moustique : 7 méthodes simples pour éviter les moustiques

Il fait chaud en ce moment, je ne vous apprends rien. Certains profitent du soleil et de la chaleur (pas moi), mais s’il y a bien un profiteur que tout le monde déteste, c’est le moustique !

Ce ne sont pas que les moustiques qui me posent problème d’ailleurs, j’ai une phobie (ou plutôt haine) réelle des insectes volants, piqueurs ou non, et peut-être que je radote un peu trop à ce sujet.

En parlant de moustiques, je me suis fait piqué le majeur et mon doigt a tellement enflé que j’ai eu beaucoup de mal à écrire cet article…

Je me suis dit (un peu tardivement, certes) que je peux faire quelque chose pour éviter le plus possible d’en avoir chez moi ; et effectivement oui, après quelques recherches, il y a quelques solutions simples à mettre en place pour éviter de trop les attirer.

Comment se débarrasser des moustiques de chez soi ?

On peut tenir les moustiques éloignés de son chez soi avec quelques méthodes faciles à appliquer, cela dit, ces méthodes ne vous offrent pas une imperméabilité infaillible, il pourra toujours y avoir un moustique en train de planer chez vous bizarrement à un moment ou à un autre.

Prévention anti moustique maison

Voici 7 astuces de prévention anti moustique simples à mettre en oeuvre afin de passer un été un peu plus tranquille.

1. Se mettre au vert

Jardiner pour éviter les moustiques

Travaillez donc votre jardin ou vos plantes au balcon si vous en avez. Quel est le rapport ? La végétation permet aux moustiques de se reposer et constitue un abri qui leur évite de s’assécher et donc de survivre les fortes températures estivales.

Il est donc recommandé d’entretenir son jardin régulièrement afin que l’herbe reste courte (pas plus de 6-7cm de hauteur) ; pour les autres plantes il suffit juste d’en prendre bien soin.

Une excuse pour passer du temps dans son jardin, mais aussi d’éloigner ces satanées bestioles !

2. Investir dans un ventilateur

Ventilateur pour éloigner les moustiques

Encore une astuce « une pierre deux coups », le ventilateur va non seulement vous rafraîchir en été, mais il va aussi éloigner les moustiques.

Ce n’est peut-être pas forcément évident, mais ces insectes piqueurs ne savent pas très bien voler. Ils sont même plutôt mauvais, et en plus, ils sont très légers.

Un ventilateur qui souffle peut donc les éloigner puisqu’ils auront du mal à voler dans un environnement avec un fort courant d’air ; ils iront donc chercher ailleurs. Et vous aurez aussi moins chaud.

Comme quoi, la prévention anti moustique, ce n’est pas que du mal finalement.

3. Éliminer « l’eau »

Eau stagnante et moustiques

Je ne vous demande pas de vous déshydrater, bien au contraire, ce serait terrible, surtout en été…

Je parle d’eau stagnante. L’eau qui ne bouge pas, l’eau qui se trouve dans un seau, dans un conduit, dans un tuyau exposé, dans un évier, ou même une flaque d’eau, par exemple. Les moustiques pondent souvent leurs œufs dans l’eau stagnante ; évitez de leur faire croire qu’ils sont les bienvenus : débarrassez-vous des eaux stagnantes de votre maison ou de votre jardin.

4. Penser aux oiseaux

Bain d'oiseaux et moustiques

Les oiseaux ne devraient pas être responsables de vos maux, ils peuvent toujours être les bienvenus dans votre jardin si c’est ce que vous souhaitez.

Par contre, les bains d’oiseaux qui peuvent se trouver dans votre jardin contiennent de l’eau. De l’eau qui ne bouge pas, et donc, un lieu potentiel pour la reproduction des moustiques.

Ne vous en faites pas, pas la peine de vous débarrasser de vos bains d’oiseaux, ce serait triste pour vos amis à deux pattes : il suffit tout simplement de changer l’eau régulièrement, à hauteur d’une fois par semaine peut fortement aider.

Sachez d’ailleurs que certains oiseaux sont des pros de la prévention anti moustique.

5. Equiper l’étang ou le bassin

Etang et moustiques

Je commence à me répéter (j’adore ça), mais encore une fois l’eau stagnante dans un étang ou dans un bassin constitue un lieu de reproduction idéal.

Ne vexons pas les poissons, pas la peine de vider l’étang !

Les moustiques ont besoin d’eau stagnante pour pondre leurs oeufs : il suffit juste de faire « bouger » l’eau. L’installation d’une fontaine ou d’un système d’aération fera parfaitement l’affaire.

Tout comme certains oiseaux, il se peut que les poissons consomment les oeufs pondus par les moustiques. La prévention anti moustique naturelle !

6. Vider la gamelle

Gamelle et moustiques

Et voilà, encore de l’eau stagnante : et oui, dans la gamelle de votre compagnon.

Pas la peine de priver votre meilleur ami d’eau, ce serait (très) cruel d’une part et puis ce n’est vraiment pas nécessaire. Tout comme les bains d’oiseaux, il suffit simplement de changer leur eau régulièrement.

7. Investir dans un moustiquaire

Moustiquaire

Lorsqu’il fait chaud, le réflexe pour beaucoup est d’ouvrir les fenêtres pour avoir un peu d’air frais.

Alors attention, ce n’est parfois pas une très bonne idée d’ouvrir les fenêtres lorsqu’il fait chaud, puisqu’il fait très souvent plus frais à l’intérieur qu’à l’extérieur : ouvrir les fenêtres fera grimper les températures à l’intérieur. Il vaut d’ailleurs mieux fermer les volets pour éviter que le soleil tape aux fenêtres ce qui peut faire chauffer une pièce encore plus.

Cependant, lorsqu’il y a du vent, ouvrir les fenêtres pour créer un courant d’air peut être très rafraîchissant, et puis la nuit, il fait souvent plus frais dehors que dedans, il fait bon d’ouvrir la fenêtre. Par contre, on a un autre problème, vous l’aurez deviné : les piqueurs en série.

Avec un moustiquaire, on a le meilleur des deux mondes (ou presque) : le courant d’air passe mais les moustiques, non. L’installation d’un moustiquaire est relativement facile et peu coûteuse. Il faut par contre faire très attention à ce que les mailles du moustiquaire soit assez fines pour bloquer le passage de moustiques.

En conclusion

La prévention anti moustique peut vous aider à réduire le nombre de moustiques chez vous, mais il n’y a malheureusement jamais de solution infaillible lorsqu’il s’agit de moustiques, et je sais de quoi je parle, j’avais des moustiquaires chez moi, mais j’arrivais tout de même à me faire piquer par des moustiques.

Si vous avez une infestation avérée, il est déjà trop tard pour ces astuces, bien qu’elles peuvent limiter la casse et servir après une éventuelle extermination, elles ne vous débarrasseront pas des moustiques. L’idéal serait de faire appel à un professionnel de la désinsectisation.

Bon été et bonne chasse aux moustiques !

Partager cette publication

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *